Si tu passes là-bas vers le Nord Ou les vents soufflent sur la frontière



thinking of winter, ursprünglich hochgeladen von eyeflyer

La Fille Du Nord

Si tu passes là-bas vers le Nord
Ou les vents soufflent sur la frontière
N’oublie pas de donner le bonjour
À la fille, qui fût mon amour

Si tu croises les troupeaux de rennes
Vers la rivière à l’été finissant
Assures-toi qu’un bon châle de laine
La protège du froid et du vent

A-t-elle encore ses blonds cheveux si long
Qui dansait jusqu’au creux de ses reins
a-t-elle encore ses blonds cheveux si long
C’est comme ça que je l’aimais bien

Je me demande si elle m’a oublié
Moi j’ai prié pour elle tous les jours
Dans la lumière des nuits de l’été
Dans le froid du petit jour.

Si tu passes là-bas vers le Nord
Ou les vents soufflent sur la frontière
N’oublie pas de donner le bonjour
À la fille, qui fût mon amour

Dylan / Hugues Aufray

Advertisements

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s